Brumes arctiques

Couches de brume brunâtre visible au-dessus de l’horizon. Ce phénomène se produit régulièrement au printemps dans les latitudes élevées (au-dessus de 70N). C’est le résultat du transport de gouttelettes produites par les volcans, les tempêtes de poussière et la pollution anthropique de l’extérieur de l’Arctique – principalement d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Contrairement au brouillard régulier dans les latitudes inférieures, la brume arctique dure beaucoup plus longtemps, jusqu’à des semaines. Les particules tombant sur la glace et la surface de la neige provoquent une boucle de rétroaction positive; Il en résulte une réduction de l’albédo et une augmentation du bilan énergétique. Pour cette raison, entre autres, le changement climatique dans l’Arctique a été extrêmement rapide ces dernières années.

Polarpedia terms are created by EDU-ARCTIC Consortium, which holds responsibility for quality of translations in following languages: Polish, French, Danish, Norwegian, German, Russian, Italian, unless indicated otherwise. If you see an error - please contact us: edukacja@igf.edu.pl.
European Union flag This project (EDU-ARCTIC) has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 710240. The content of the website is the sole responsibility of the Consortium and it does not represent the opinion of the European Commission, and the Commission is not responsible for any use that might be made of information contained.
Designed & hosted by American Systems Sp. z o.o.