Cycle de vie des moules d’eau douce

La moule à la perle d’eau douce (Margaritifera margaritifera – signifiant «celle qui porte des perles vers l’avant») est l’une des plus longues espèces vivantes dans les rivières du nord, où elle peut vivre pendant 200 ans ou même plus longtemps. Son cycle de vie dépend des deux espèces de poissons, le saumon et la truite.

Les œufs développent des larves à l’intérieur de la moule mère pendant l’été. En automne, les larves sont libérées. En quelques heures, ils doivent alors trouver une jeune truite ou un jeune saumon, sur lequel ils attachent à la branche du poisson. Jusqu’à l’été prochain, les larves se développent jusqu’à une moule jeune de 0,5 mm. Apparemment, les larves attachées ne nuisent pas au poisson, et peuvent en effet améliorer sa santé. La jeune moule se libère du poisson et tombe dans les sédiments sablonneux de la rivière, où elle vivra plus ou moins pendant 20 ans, en pleine maturité.

Enfin, quand elles sont adultes, elles se déplacent vers le sommet des sédiments et filtrent l’eau pour les nutriments, pendant le reste de leur vie.

Moules de perles d’eau douce adultes filtrant l’eau. Photo: Paul Eric Aspholm

 

Polarpedia terms are created by EDU-ARCTIC Consortium, which holds responsibility for quality of translations in following languages: Polish, French, Danish, Norwegian, German, Russian, Italian, unless indicated otherwise. If you see an error - please contact us: edukacja@igf.edu.pl.
European Union flag This project (EDU-ARCTIC) has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 710240. The content of the website is the sole responsibility of the Consortium and it does not represent the opinion of the European Commission, and the Commission is not responsible for any use that might be made of information contained.
Designed & hosted by American Systems Sp. z o.o.