La cryosphère

La cryosphère est la partie du système terrestre qui contient de l’eau glacée sous une forme ou une autre. L’eau glacée se trouve principalement sur la Terre comme de la glace de mer, de la glace du lac, de la glace de la rivière, de la couverture de neige, des glaciers, des calottes glacées, des glaces, des plateaux de glace et du sol congelé (qui comprend le pergélisol).

L’eau dans chacun de ces sous-systèmes reste gelée pour différentes durées. La couverture de neige et la glace d’eau douce sont saisonnières, ce qui signifie qu’elle se développe et se retire avec les saisons. La plupart de la glace de mer, à l’exception de la glace dans l’océan Arctique central, ne dure que quelques années si elle n’est pas saisonnière.

Les plateformes de glace et la glace de terre, cependant, peuvent rester congelés pendant 10 000 à 100 000 ans à la fois ou même beaucoup plus longtemps. La glace dans certaines parties de l’Antarctique est peut-être aussi ancienne que 1 million d’années ou plus.

L’Antarctique, en particulier la glace de l’est de l’Antarctique, détient 90% du volume mondial de glace. L’hémisphère nord, d’autre part, a la plus grande partie de l’étendue de la neige et des glaces en hiver (environ 23% de la surface de l’hémisphère en hiver).

Ensemble, les composants de la cryosphère jouent un rôle important dans la modulation du système climatique terrestre. La neige et la glace reflètent la plupart des rayonnements reçus du soleil, ce qui aide à réguler la température de la planète. En outre, la distribution de la neige et de la glace est associée aux différences de température autour de la Terre, qui entraînent des vents et des courants océaniques.

Bien que concentrés dans les régions polaires, les éléments de la cryosphère existent à presque toutes les latitudes, ce qui en fait des indicateurs utiles du changement climatique mondial. Ensemble, toutes les glaces terrestres contiennent environ 75% de l’eau douce de la Terre. Au fur et à mesure que cette glace fond, la plupart de l’eau produite fait son chemin vers l’océan. Il s’agit d’un sujet d’études scientifiques puisque les couches de glace du Groenland et de l’Antarctique ont le potentiel d’augmenter le niveau mondial de la mer de 7 et 57 mètres respectivement.

Glace dans l’ Arctique: © NASA

Polarpedia terms are created by EDU-ARCTIC Consortium, which holds responsibility for quality of translations in following languages: Polish, French, Danish, Norwegian, German, Russian, Italian, unless indicated otherwise. If you see an error - please contact us: edukacja@igf.edu.pl.
European Union flag This project (EDU-ARCTIC) has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 710240. The content of the website is the sole responsibility of the Consortium and it does not represent the opinion of the European Commission, and the Commission is not responsible for any use that might be made of information contained.
Designed & hosted by American Systems Sp. z o.o.