Perles de moules d’eau douce

Les humains ont utilisé des perles de moules d’eau douce pendant au moins 6000 ans. Les perles se développent lorsqu’un grain de sable ou une autre particule solide par coïncidence pénètre dans la moule. Par conséquent, toutes les moules ne produisent pas de perle, et les moules produisent des perles plus souvent dans certaines rivières que dans d’autres.

Une estimation approximative est qu’en moyenne, une perle est produite pour 1000 moules. La fabrication des perles commence si la particule étrangère pénètre dans certaines zones de la glande de la moule. Un sécrétion particulière (souvent appelé « nacre ») encapsule la particule. Il faut environ 30 ans à une moule d’eau douce pour produire une grosse perle de 4 mm. Les perles se développent dans une variété de formes, et seulement environ une perle sur 1000 est parfaitement ronde et blanche.

Au Moyen Age, les perles étaient la propriété des rois, des reines ou des églises, et la pêche aux perles était sévèrement punie. Avec le mouvement démocratique de l’Europe à partir de 1850, une surexploitation généralisée de la pêche à la perle a commencé. De nombreuses populations de moules d’eau douce ont disparu. Cependant, de nombreux peuples autochtones (Skoltsami, Lulesami et Estoniens) n’ont pas tué la moule afin de collecter des perles. Ils ont ouvert doucement les coquilles des moules pour secouer les perles. Ensuite, ils ont pincé du sable dans la moule afin de fabriquer de nouvelles « perles ».

Aujourd’hui, les moules perlières d’eau douce sont strictement protégées en tant qu’espèces en voie de disparition dans toute l’Europe. La valeur socioéconomique des perles est très faible, alors que la valeur écologique des moules vivantes dans leur habitat fluvial d’origine est très élevée.

Une broderie faite de perles parfaites de moules d’eau douce. Photo: Paul Eric Aspholm

Une poignée de perles plus typiques de moules d’eau douce. Photo: Paul Eric Aspholm

 

Polarpedia terms are created by EDU-ARCTIC Consortium, which holds responsibility for quality of translations in following languages: Polish, French, Danish, Norwegian, German, Russian, Italian, unless indicated otherwise. If you see an error - please contact us: edukacja@igf.edu.pl.
European Union flag This project (EDU-ARCTIC) has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 710240. The content of the website is the sole responsibility of the Consortium and it does not represent the opinion of the European Commission, and the Commission is not responsible for any use that might be made of information contained.
Designed & hosted by American Systems Sp. z o.o.